samedi 9 août 2014

Toi aussi tu veux être heureux ?





Ah ce mot si familier pour tant de gens … « heureux »…

Il signifie tant de chose et en même temps pas grand-chose…pour certain être heureux c’est aller au cinéma ou promener son chien et pour d’autre c’est obtenir une augmentation ou acheter une belle voiture…chacun des êtres sur terre cherche à être heureux le plus souvent…et ce serait être fou que de chercher  à contrario le malheur …

Je connais peu de gens qui atteigne cette plénitude, cette sensation de joie constante, sans faille qui même quand survient la tempête ne défaillit pas…

Et moi je suis en quête de ça… (L’éveil ?!) et je voulais en parler avec vous pour partager ce que j’ai appris et surtout compris.

Pourquoi la plupart des gens que l’on croise font la gueule, n’ont pas le moral et dégage quelque chose de très négatif…parce que ces mêmes personnes sont ignorantes, ignorante du monde dans lequel elles vivent et ignorantes de cette joie d’être en vie.
Depuis tout petit on nous a conditionné d’une certaine façon, à toujours vouloir acquérir plus de biens matériels, à être dans la concurrence, à être le meilleur, à ne pas décevoir, à la recherche de plaisir éphémère …et qui nous a appris nous, à être heureux ? Personne, personne ne nous a dit que tout ça c’était futile…le vrai bonheur est bien au-delà de tout ça.

 Le mode de conditionnement mental actuel ne nous permet pas d’être heureux. Il nous empoisonne. Cesser d’être inconscient et vous verrez le monde sous un autre angle, comme si vous mettiez des lunettes teintés bleu et fatalement le monde vous apparaîtra bien différemment.

Le bonheur se contente de peu, il n’a besoin de rien, il est juste là, à porter de main. Nous avons chacun un voile devant nos yeux, à nous de voir ce qu’il y a derrière.

Comme les vagues à la surface de la mer qui s’agite, il y a toujours le fond qui reste paisible. Arrêtons de s’agiter et prenons le temps de voir ce que l’on a, soyez présent chaque instant.


Love les copains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire